Région N°2 : Zones humides

Je continue mon chemin à travers le Pays des Bibliothèques.

J’aborde ici une région bien peu accueillante. Croyez-moi, mieux vaut regarder où vous mettez les pieds lorsque vous vous approchez de ces fameuses zones humides. Ambiance croquenots crottés, effluves méphitiques, bruits louches et fréquentation douteuse (surtout aux abords de la cascade).

L’ascension du mont m’a donné un peu de peine, mais je dois avouer que la vue sur le cimetière est ravissante. L’endroit idéal pour un pique-nique.

Très émouvant néanmoins de parcourir le dit cimetière, déchirant témoignage des pitoyables compétences de la profession à maintenir le moindre semblant de plante verte en vie.

Mais voyez plutôt.

J’ai hâte de montrer ma prochaine carte : celle de la première zone densément peuplée rencontrée sur ma route. Une immersion assez effrayante, qui m’a valu une bonne semaine de méditation intensive et plusieurs bouteilles de champagne millésimé pour me donner le courage de continuer.

Salt