Région N°4 : Zones habitées II

2 novembre

Suis immobilisée sur la Côte cause panne Jeep.
Trouvé location idéale : cottage typique battu par les vents, à l’écart agitation urbaine, avec chef cuisinier. File à station balnéaire la plus proche avec tacot de location.
Promène les chiens le long de la plage : front de mer épouvantable, les gens aiment beaucoup trop le béton. Trouvé une boîte à livres devant Viveco : polars, romans du terroir, quelques Danielle Steel, deux ou trois « Notre Temps » jaunis –> terre de seniors ?
Confirmation pressentiment : croisé nombre septuas et octos, et autant de Yorkshires, Bichons Maltais et Kikis Boudinés. Me dis qu’on donne des prénoms débiles aux enfants, mais franchement les vieux avec leurs chiens sont terribles : nous venons de dépasser une petite Anne-Sophie en train de faire sa crotte.
Mots fléchés, promenade cimetière, huîtres pochées + sorbet vodka-citron, pétard.

3 novembre

Ai depuis mon arrivée très désagréable sensation de me trouver à MmeMichuVille. Regards peu amènes quand je promène mes Rottweillers Néron, Caïus et Démosthène, me suis faite doubler insidieusement à la boulangerie, ai bien failli y passer au Tabac-Presse alors que je m’apprêtais à me saisir de la feuille de chou locale : un vieux schnock m’est littéralement tombée dessus pour s’en emparer. Le buraliste m’a expliquée qu’ils étaient nombreux chaque matin à s’agglutiner devant le rideau de fer pour se ruer sur Riviera Matin. Me croirais au boulot.
Étudie prospectus stage de plongée dans baie Île Kipu.
Pause déjeuner : vue magnifique depuis cottage sur océan démonté. Le chef me déconseille de prendre la navette pour l’Île des Kipu, même pour l’amour du risque. Si temps plus calme demain, projette d’aller me promener sur la jetée.
Téléphone James, mani-pedi, osso-buco + Montepulciano.

4 novembre

Fou comme personne lambda corpulence lambda peut littéralement occuper TOUT l’espace rien qu’en marchant. Ai bien piétiné 10 minutes derrière petite vieille en tâchant de la doubler par tous les moyens, et y serais sans doute encore si Démosthène n’avais pas foncé sur un Chihuahua, et n’avait envoyé valdinguer la malheureuse cul par-dessus tête.
Jetée = lieu de rendez-vous d’une faune bien singulière. Ai du mal à définir leur écosystème. On m’a plusieurs fois abordée pour me demander d’aider à écrire des sms ou pour savoir si j’avais de la monnaie pour faire des photocopies. Horaires d’ouverture au centre des sujets de conversation. Entraînement tir, bowling-bières, bain, corn-flakes + télé.

5 novembre

Longue ballade autour du lac : réserve naturelle de gros bobards. Pourtant tout le monde sait que :
– le dvd est bien resté à la maison,
– le roman a réellement été emprunté et lu,
– l’enfant a bien mâché l’album,
– la chose marron en forme de livre n’a pas été empruntée « comme ça ».
Zone de grande crispation relationnelle, comprends mieux présence du cabinet d’ostéos.
Menue correspondance, noisettes de filet de biche et pleurotes.

6 novembre

Petit tour à la bibliothèque pour Tous, ressortie très vite cause nombre oppressant bénévoles en Jacqueline Riu. Jour de grand vent qui rappelle cruellement la présence de l’Île des Kipu non loin des côtes. On me dit que sa population croît chaque année. Projet de pont la reliant au continent fait polémique.
!!!!!!!!!! Suis sous le choc après passage Fanfare Amicale des Bibliothécaires Émérites. Perdu occasion d’essayer nouvel équipement de Paintball. Eu mille difficulté à retenir Caïus qui déteste Desigual et Armand Thiery.
Chèque frais vestimentaires tromboniste, récompense chien, yoga, gnocchis à la truffe.

7 novembre

Jeep réparée, soulagement départ imminent et suite exploration nouveaux territoires.
Chiens contents.